Conduire un projet d'eau et d'assainissement
  • ban-aufildeleau

Eau et assainissement

Depuis 2010, l'accès à l'eau et à l'assainissement a été reconnu comme un droit humain fondamental par les Nations Unies, dans la continuité des Objectifs du Millénaire pour le développement qui avaient inclus dès 2000 l'importance de l'approvisionnement en eau, de l'assainissement et de l'hygiène dans les actions de coopération.

Entre 1990 et 2010, grâce aux multiples actions de coopération menées dans le domaine de l'eau, 2 milliards de personnes qui ont pu accèder à des sources d'approvisionnement en eau potable. Néanmoins, selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 11 % de la population mondiale, soit 768 million d'individus, n'y avait toujours pas accès en 2012.

Vous souhaitez concevoir et mener un projet de coopération internationale dans le domaine de l'eau et de l'assainissement ? Vous souhaitez conduire une action éducative pour sensibiliser les publics aux enjeux de l'accès à l'eau et l'assainissement ? Cette page vous présente des conseils méthodologiques et différentes initiatives menées par des acteurs de la région bourgogne.

 

Comment conduire un projet de Développement dans le domaine de l'eau :



Les projets de développement centré sur la thématique de l'eau ont pour objectifs d'améliorer les conditions de vie des habitants, tout en intégrant les populations à la gestion de leurs ressources naturelles. Selon les projets, différentes stratégies peuvent être définies par les acteurs.

 

Quelles types d'interventions choisir ?



Trois types d'interventions :

 

  • Des projets d'accès à l'eau potable : Ces projets peuvent prendre plusieurs formes: construction ou réhabilitation des puits, mise en place de pompes de forage...

  • Des projets d'accès à l'assainissement : Ces projets peuvent prendre plusieurs formes : mise en place de latrines, de canalisation ou amélioration et entretien des infrastructures déjà existantes. L'assainissement comprend la collecte, le traitement et l'évacuation des déchets liquides, des déchets solides.

  • De projets de promotion de l'hygiène : L'enjeu de ses projets est d'apporter des connaissances sur la corrélation entre la transmission de maladie et l'hygiène personnelle et environnemental aux populations concernées. Concrètement, elles peuvent prendre la forme de sensibilisation des populations à l'entretien des latrines, à l'hygiène corporelle.

     

La sensibilisation et la promotion de l'hygiène est l'action la moins coûteuse et aussi la plus efficace, c'est la sensibilisation et la promotion de l'hygiène :

  • Le lavage des mains avec du savon réduit de 40% le risque diarrhéique.

  • L'accès à des ouvrages d'assainissement abaisse ce risque de 30%.

  • L'accès à l'eau potable réduit ce même risque de seulement 15%1

 

Quelques notions essentielles pour la réalisation d'un projet de développement international dans le domaine de l'eau 



  • S'assurer que la demande d'un projet de développement vienne des populations des pays concernés.

  • Intégrer les différentes parties des habitants (élus, groupes de femmes, associations locales, jeunesses...) à la mise en œuvre et aux retombées du projet

  • Adapter les solutions techniques envisagées au contexte dans lequel le projet va évoluer (culturel, démographique, technique)

  • S'assurer que le projet rentre en cohérence avec avec les politiques nationales et locales (cadre juridique, stratégie du gouvernement...)

  • S'assurer de la solidité des partenaires en établissant des conventions. La fiabilité et la bonne entente des partenaires est une des conditions essentielles à la bonne réalisation du projet.

 

 

Pour en savoir plus :

 

La méthodologie de projet proposée par bourgogne coopération (http://www.bourgognecooperation.org/S-informer-developper/methodologie.html)

Le guide méthodologique et le recueil d'expérience de Centraider « Programmes d'accès à l'eau potable » (http://www.centraider.org/dyn/dossiers_thematiques/eau__assainissement/2013/guide-final.pdf)

 

Quelques pistes de pour financer son projet dans le domaine de l'eau :

 

Il éxiste différentes solutions pour financer des projets de solidarité internationale dans le domaine de l'eau :

 

Vous pouvez pour cela allez sur la page S'informer et Développer-Financement (http://www.bourgognecooperation.org/S-informer-developper/financements.html) de notre portail internet qui vous propose différentes solutions pour le financement de vos projets.

 

Vous pouvez comme tout projet de solidarité internationale organisée des actions d'autofinancements. Elles sont très variées et tourne surtout autour de la dynamique de votre association et de ses membres : réalisation de papiers cadeaux dans les supermarchés, ventes de produits artisanaux, réalisation d'événement culturels ou sportifs, tombola....

 

 

L'action des Collectivités territoriales dans les actions de coopération dans le domaine de l'eau :

Quels engagements ?

Les modes d'interventions des collectivités locales sont très variés et dépendent de leurs moyens. Certaines choisissent de soutenir financièrement par la mise en place d'un fond de soutien, ou de subventions ponctuelles, des projets de coopération dans le domaine de l'eau. D'autres font le choix de s'engager dans un partenariat de long terme avec une collectivité, via une convention de coopération décentralisée. Certaines vont alors construire et piloter avec leur homologue du sud le projet, d'autres préféreront déléguer la mise en œuvre du projet à des partenaires techniques (O.N.G ou bureaux d'études du nord ou du sud).

 

 

 

Un outil pour l'engagement des collectivités territoriales dans la Solidarité Internationale : la loi Oudin-Santini.

 

La loi Oudin-Santini autorise les collectivités territoriales françaises, les établissements publics intercommunaux et les syndicats des eaux et/ou d’assainissement à mobiliser jusqu'à 1% de leur budget eau et assainissement pour financer des actions de coopération internationale dans ces secteurs.

 

Un budget modeste et un impact limité pour les communes pour de grands projets de solidarité

 

Un euro apporté par une collectivité contribue à mobiliser 3 à 10 euros de cofinancements auprès d'autres organisations, des agences de l'eau, des fondations, des entreprises, des ONG, ou encore le ministère des Affaires étrangères, de l'Agence française de développement et de l'Union Européenne .

 

Une contribution minimale pour les habitants. En effet, en moyenne la mobilisation de la loi Oudin-Santini revient à un coût par habitant de 1,20€ par an et par foyer.

 

En 2012, ce sont près de 250 collectivités locales, syndicats d'eau et d'assainissement, établissements public de coopération intercommunal (EPCI) se sont impliqués dans des actions de solidarité pour l'accès à l'eau potable et à l'assainissement. Cela a permis la même année de mobiliser plus de 22 million d'euros (agence de l'eau et collectivités confondues ).

 

 

Les autres lois qui concerne la coopération décentralisée

  • La loi du 6 février 1992 reconnaît juridiquement le droit de conclure des accords de coopération avec des collectivités territoriales étrangères

  • La loi Thiollière de 2007 vient renforcer la loi de 1992 en faisant de l’action internationale une compétence à part entière des collectivités et en leur accordant une plus grande liberté d’initiative. Quels rôles pour les agences de l'eau ?

 

Une Agence de l’Eau est un établissement public de l’État, qui a pour mission dans un bassin géographique définis, d’initier une utilisation rationnelle des ressources en eau, de lutter contre la pollution et de protéger les milieux aquatiques. Il y a six agences de l’eau en France.

Pour la région bourgogne, trois se partagent le territoire : l’Agence Seine-Normandie, Loire-Bretagne et Rhône-Méditerranée Corse.

 

De 2007 à 2013, grâce à la mobilisation des 6 agences de l'eau ce sont :

 

  • 60 Million d’Euros d’aides apportées à des projets de coopération internationale dans 45 pays bénéficiaires (http://www.lesagencesdeleau.fr/wp-content/uploads/2013/03/DP_eau-et-solidarite-internationale.pdf)

  • 238 projets internationaux financés,

Elles travaillent avec de multiples acteurs, afin d’apporter leurs expertises et leurs expériences techniques :

 

  • Collectivités territoriales,

  • Distributeurs d’eau,

  • Organisations non gouvernementales

  • Associations de solidarité Internationales

  • Organismes privés

  • Fondations d’entreprises



Encart insérer une carte de la région bourgogne en superposant le périmètre d'actions des trois agences de l'eau

Qu'est ce que l'éducation au développement et à la solidarité internationale dans le domaine de l'eau ?



L'éducation au développement relative à l'eau recoupe les problématiques aussi diverses que la préservation des ressources naturelles, la fragilité de l'environnement, le changement climatique ou encore la biodiversité.

L'éducation au développement se définit comme le fruit d'initiatives pour informer « le grand public » sur la situation internationale, lui faire comprendre les enjeux et forger son esprit critique. Cette démarche vise à prendre acte de la complexité des processus de développement et de leurs multiples interdépendances. Elle vise également à faire changer les mentalités et les comportements de chacun afin de construire un monde plus juste, solidaire et durable.

 

Éduquer au développement, c'est changer dès le plus jeune âge, un regard sur les pays dits en développement souvent négatif et misérabiliste, pour valoriser les richesses culturelles et humaines et interroger les actions de solidarité internationale.

 

L'éducation au développement : « Voir, Comprendre, Agir »

 

L'éducation au développement en plus de s'attacher à faire comprendre les réalités des pays en voie de développement, questionne également le modèle de développement des pays occidentaux au nom même de la solidarité internationale.

L'éducation au développement et à la solidarité international s'attache ainsi à promouvoir une logique d'alliance entre les populations et les citoyens, pour répondre aux défis de ce nouveau millénaire.

 

Pour cela elle a pour objectif de favoriser :

  • La compréhension des mécanismes d’interdépendance et d’exclusion dans le monde.

  • La prise de conscience de l’importance de la solidarité internationale comme facteur de changement social

  • L’action pour la construction d’un monde solidaire. L'éducation au développement relative à l'eau

 

L'éducation au développement relative à l'eau recoupe les problématiques aussi diverse que la préservation des ressources naturelles, la fragilité de l'environnement, le changement climatique ou encore la biodiversité.

L'éducation à l'eau permet donc de sensibiliser dès le plus jeune age à la fragilité de cette ressource naturelle et à son importance dans la vie de tous les jours.

Cette éducation peut prendre différentes formes , mais elle s'appuie sur une démarche pédagogique participative, interactive et réflexive : que cela soit sous formes d'expositions, de jeux pédagogiques, de documentaires... L'essentiel étant d'amener à la réflexion des enfants sur l'utilisation de l'eau comme ressource vitale et sur les différences mondiales d'accès à cette ressource.

Quelles organisations vous accompagne dans la mise en place de projet d'action au développement ?

 

Educasol est une plateforme d’éducation au développement et à la solidarité internationale, ce sont 21 organisations œuvrant sur la thématique de l'éducation au développement qui sont membre d'Educasol. C'est un espace ouvert de renforcement et de valorisation des pratiques des acteurs de l'éducation au développement et à la solidarité internationale. Cette plateforme est aussi un espace de promotion de l'éducation au développement et à la solidarité internationale auprès des institutions.

 

Bourgogne coopération vous accompagne : bourgogne coopération est membre du réseau Ritimo. Ritimo est un réseau d'information et de documentation pour la solidarité et le développement durable. Depuis 25 ans ritimo regroupe en France des lieux et des organisations engagés collectivement dans un projet de mobilisation citoyenne pour la solidarité internationale. En bourgogne, il existe 5 relais ritimo, qui vous accompagnent dans des actions d'éducation au développement et à la solidarité internationale : La ligue de l'enseignement de Cote D'Or et bourgogne coopération (21000 - dijon), Fol de la Nièvre (58000 – Nevers ), Ligue de l'enseignement de Saône et Loire (71000 – Mâcon), Ligue de l'enseignement de bourgogne (89000 – Yonne).

Encarts :Le Saviez-vous ? : Cette action est menée dans les cadres d'un dispositif appelé « Tandems Solidaires. », conjointement mené par bourgogne coopération et l'Académie de dijon. Il a pour objectif de favoriser le développement de l'éducation au développement et à la solidarité internationale (EADSI) auprès des jeunes Bourguignons, à travers l'appui à la constitution de binômes composés d'une association de solidarité internationale et d'une structure éducative ou de jeunesse (établissements scolaires, péri et extra-scolaire, etc.) de Bourg



Encarts : Le saviez-vous ? : La structure publique L'attitude21 (Maison de l'architecture et de l'environnement du Grand dijon a mis en place un dispositif d’Éducation à l'Environnement et au développement durable qui finance des actions d'éducation d'associations.



Pour vous accompagner :

 

BOURGOGNE coopération : réseau des acteurs de la solidarité internationale en région bourgogne, bourgogne coopération accompagne individuellement les porteurs de projet, anime des groupes de travail, propose des formations et vous oriente vers des structures adaptées.

www.bourgognecooperation.org

 

PROGRAMME solidarité EAU (pS-Eau) : Association de loi 1901, le pS-Eau est le réseau national des acteurs français investis en faveur de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement dans les pays en développement. Le pS-Eau dispose de trois pôles d'activités : recherche et développement, appui-conseil et la promotion de la solidarité internationale pour l'eau.

pseau@pseau.org

www.pseau.org

 

1Direction Général de la coopération international et du développement, Guide de la coopération décentralisée pour l'eau potable et l’assainissement,

 

Évènements à venir

Aucun évènement à venir pour cette catégorie

Découvrez les projets menés en Bourgogne